L’eau de mer et ses bienfaits

L’eau de mer et ses bienfaits

Suite à l’article du sel, je trouve intéressant et tout à fait cohérent de vous parler de l’eau mer et de ses bienfaits. Nous avons tous pu constater que nous revenons vivifiés et apaisés de nos séjours à la mer. L’eau de mer a un réel effet bénéfique sur notre organisme et notre psyché.

À la mer, les vagues, les claquements de l’eau sur le sable choquent les molécules d’eau provoquant une ionisation des particules de l’eau qui viennent négativiser notre organisme ; en d’autres termes, ce phénomène vient alcaliniser notre terrain.
Souvenons-nous que nous sommes constitués à 70% de liquide (toujours en lien avec un précédent article sur l’hydrologie), et que notre corps est très sensible à l’eau.

Je m’appuie surtout sur les travaux de René Quinton (1866-1925), naturaliste, physiologiste, biologiste. J’apprécie particulièrement sa démarche car il a basé ses recherches sur ses expériences, son observation et ce, pas seulement sur une centaine de cas, mais sur des milliers de cas, tout comme Marchesseau, le précurseur de la naturopathie en France.
Le docteur Alexis Carel (prix Nobel) a démontré l’application thérapeutique de l’eau de mer.

L’eau de mer, appelée aussi le sang marin

En naturopathie, nous expliquons que tous les maux proviennent d’un terrain (l’ensemble de nos liquides) encrassé et en premier lieu du sang encrassé. Un sang propre nous permet d’être en santé et en vitalité : les échanges gazeux, le transport des nutriments et des déchets, l’immunité, tout ceci se réalise à merveille.

Je vous parle de sang puisque René Quinton a démontré que l’eau de mer possède la même concentration de sels minéraux que le plasma sanguin, ceci en ramenant l’eau de mer à l’isotonie. L’eau de mer isotonique se compose ainsi : 1 volume d’eau de mer pour 9 volumes d’eau de source. L’eau sera composée entre 2.8g à 3g de sodium pour un litre ce qui correspond à nos besoins journaliers en sodium.
Isotonique : un taux de salinité à l’exact proportion de ce qu’ont besoin nos cellules.
Vous trouverez aussi l’eau de mer hypertonique qui, elle, est composée à 100% d’eau de mer. Solution qui contient une proportion supérieure aux besoins de nos cellules. Dans un litre d’eau de mer, vous trouvez 10g de sodium

Pour qu’une cellule soit bien hydratée, elle doit contenir un fort taux de sels minéraux pour retenir l’eau à l’intérieur de sa membrane. Et pour qu’elle soit en vitalité elle a besoin d’un taux de minéraux entre 9 et 11g/litre. L’eau de mer va permettre de lui fournir tout ce dont notre cellule à besoin pour vivre. C’est la caractéristique de tout super aliment !

Pour information, lors de mes recherches, j’ai découvert que le cerveau est constitué à 80% d’eau de mer. Preuve que nous avons un réel besoin de sels minéraux et de surcroit d’eau de mer.

Caractéristique d’une eau de mer de qualité

Elle doit être filtrée à froid et doit être prélevée à 30 mètres de profondeur dans un vortex (tourbillon d’eau naturel) .

Pourquoi aussi profond ? Car les planctons vivent à cet endroit et digèrent l’eau de mer, ce qui lui donne autant de concentration de minéraux. Je trouve fabuleux d’avoir, à l’état naturel et assimilable, tous les minéraux dont notre organisme a besoin, dans l’eau de mer !

J’en profite pour vous alerter sur le fait que prendre un minéral isolé peut entrainer des effets antagonistes voire même vous carencer dans d’autres minéraux.
Prenons l’exemple du zinc qui est très conseillé dans le cadre de la santé préventive. Or, pris en excès, le zinc peut réduire l’absorption du cuivre par le corps et venir ainsi affaiblir le système immunitaire. Nous assistons ici à un effet antagoniste : vous preniez du zinc, au départ, pour renforcer votre système immunitaire mais au final, il a l’effet inverse quand il est consommé en excès.

Je vous partage un schéma des interactions des minéraux que je trouve très intéressant pour comprendre que la complémentation sans conseil avisé peut être dommageable, et pour insister sur le principe de nourrir correctement notre corps. Les seuls aliments où vous trouvez tous ces minéraux à des concentrations parfaites et assimilables sont dans votre nourriture naturelle et crue (de préférence ou « décrudit ») : légumes, fruits, légumineuses, œufs, miel, lait, l’eau de mer et bien d’autres aliments . L’humain s’efforce de recopier la nature mais ce n’est qu’une pâle copie. Tout est à notre portée. À nous de faire le choix conscient de consommer ce dont notre corps a le plus besoin et ce qui lui nécessite le moins d’énergie pour le transformer.

Dans quels cas utiliser l’eau de mer :

  1. En cas de grosse fatigue,
  2. Convalescence,
  3. Carence minérale,
  4. Croissance,
  5. Cure revitalisation,
  6. Entrainement sportif intense,
  7. Asthénie,
  8. Epuisement physique et psychique etc.

Vous pouvez la considérer comme un aliment à part entière. Elle peut être un élément de votre vinaigrette permettant de la saler tout naturellement. Vous pouvez également l’utiliser dans la préparation de vos légumes lactofermentés.
Vous pouvez faire cuire vos aliments dans cette eau.
A partir de 100°, les sels minéraux ne seront plus assimilables par l’organisme. D’où l’intérêt de privilégier une cuisson à vapeur douce ou à l’étouffer.

Attention tout de même aux personnes qui ont eu fragilité au niveau des reins. Dans ce cas, je vous conseillerai de vous rapprocher d’un professionnel de santé.

Pour conclure

Les travaux de René Quinton sont remis en question par la médecine contemporaine faute d’études scientifiques à l’appui. Une réflexion me vient à ce sujet. Une étude scientifique comprend trois étapes : l’expérience, l’observation des résultats et le partage, le compte-rendu de ce qui s’est concrètement passé. René Quinton a répertorié tous ses résultats obtenus avec l’eau de mer et il a consignés de bons résultats.
Connaissant et appréciant particulièrement ce complément alimentaire, je peux témoigner de ses bienfaits sur moi. J’ai procédé par cures pendant mes grossesses et pendant mon allaitement, ainsi, mes petits en ont profité. J’en ai également consommé dès les premiers symptômes du Covid jusqu’à ce que je sois guérie et même quelques jours durant ma convalescence. Les effets ont été pour moi un regain de vitalité, une fatigue grandement estompée

L’autre raison pour laquelle j’aime l’eau de mer, c’est que la nature nous offre tout simplement cet aliment. Aucune transformation dénature ce produit. Cette eau a la concentration idéale pour maintenir nos cellules en santé. Pourquoi s’en priver et/ou la remplacer par des aliments transformés, des compléments alimentaires dénaturés et quelques fois qui proviennent du bout du monde. Nous avons un super aliment français, dont la découverte est française, alors profitons-en ?

La seule chose que je vous conseille, comme à chaque fois que je vous parle d’un complément d’alimentaire, est de faire vous-même l’expérience ! Vous seul savez ce qui vous fait du bien ou non. Si oui, vous pourrez réitérer la cure au cours de l’année.

Sophie

Si vous avez des doutes concernant l’utilisation de ce produit, référez-vous à un professionnel de santé